Tournoi des Six Nations : Brice Dulin, plus qu'un simple sauveur face au pays de Galles

Julien Lamotte
·1 min de lecture

Le sport est ainsi fait que l'on se souvient toujours de ceux qui concluent une action victorieuse. Même au rugby, où l'altruisme prime par dessus tout. Qui se souviendra que c'est Arthur Vincent qui a fait la dernière passe sur l'action tricolore, celle qui scellait la victoire du XV de France contre le pays de Galles au terme d'une fin de match homérique ? Comme Serge Blanco, quand il a aplati victorieusement contre l'Australie en demi-finale de Coupe du monde 1987, Brice Dulin est entré dans la légende de l'ovalie en se trouvant à la finition d'une action historique. "The right man at the right place".

Mais qui d'autre que Dulin pouvait parachever la symphonie bleue ? D'une course rageuse, et d'un ultime plongeon pour atterrir dans l'en-but gallois, l'arrière tricolore a apporté la touche finale. Son sens du placement, sur cette ultime offensive, permet à la France de croire à la victoire finale dans le Tournoi, tout simplement. Il suffisait de voir la joie, mêlée à l'incrédulité, de ses partenaires pour comprendre la portée de cette dernière chevauchée. Rien que pour cette action, l'arrière des Bleus aurait mérité le titre d'homme du match. Il l'a reçu pour bien plus encore.

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi