Tournoi des Six Nations : cap sur l'Ecosse pour le XV de France

AFP
·1 min de lecture

Finis les calculs d'apothicaire: pour empocher le vingt-sixième Tournoi de son histoire, le XV de France devra s'imposer avec le bonus offensif et inscrire 21 points de plus que son adversaire du jour.

Dans la compétition, un tel écart en faveur des Français face à l'Ecosse est arrivé huit fois, dont une lors de l'édition 2007 et un succès 46-19, avec six essais marqués et une performance XXL de leur ouvreur Lionel Beauxis (16 points). A l'époque, les Bleus de Bernard Laporte avaient remporté le Tournoi, en perdant une seule rencontre, en Angleterre (26-18), et devaient absolument s'imposer largement lors du dernier match pour être sacrés.

Bis repetita ? Fabien Galthié et ses hommes ne cracheraient sans doute pas dessus. S'ils sont encore en vie, ils le doivent d'abord à un essai de leur arrière Brice Dulin, à la 82e minute, qui a privé les Gallois d'un nouveau Grand Chelem.

Le final de ce Tournoi se disputera sans l'ouvreur Matthieu Jalibert, victime d'un choc au visage face aux Gallois et forfait pour vendredi. Il a été remplacé samedi dès la 30e minute par Romain Ntamack, qui effectuait son retour sur le terrain avec le XV de France, pour...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi