Tournoi des Six Nations : la composition des Bleus face à l'Italie se dessine

Thomas Ramos tient la corde pour débuter à l'arrière avec les Bleus face à l'Italie le 5 février. (N. Luttiau/L'Équipe)

Lors de la séance à haute intensité de mercredi, le quinze de France a pu travailler ses automatismes avec notamment Thomas Ramos à l'arrière, et Ethan Dumortier sur l'aile.

C'était la foule des grands jours au Parc des Sports, ce mercredi après-midi. Pour le premier entrainement à haute intensité du quinze de France, rassemblé à Capbreton pour préparer le Tournoi des Six Nations, les écoles de rugby de la région ont mis l'ambiance. Environ 2300 gamins, dont beaucoup avec un drapeau à la main, ont suivi cette séance forcément attendue. Car, comme prévu, elle a laissé entrevoir quelques indications, à défaut de certitudes, pour la composition d'équipe alignée dans une dizaine de jours en Italie.

lire aussi : À dix jours du Tournoi des Six Nations, le XV de France est encore au stade des interrogations

Si le pilier rochelais Uini Atonio, encore ménagé jusqu'à vendredi, et surtout le demi de mêlée montpelliérain Léo Coly, absent au moins quatre semaines, selon nos informations, après avoir été victime d'une déchirure à la cuisse lors de l'entrainement de mardi, étaient absents, tout le reste de l'effectif a pu s'envoyer, dont le capitaine Antoine Dupont. Le demi de mêlée a retrouvé sa place au côté de Romain Ntamack. Ça, ce n'est bien sûr pas franchement une surprise.

Thomas Ramos préféré à Melvyn JaminetEn revanche, à l'arrière, on attendait de voir quel Toulousain allait être aligné avec le numéro 15 dans le dos. C'est finalement Thomas Ramos qui a été préféré à Melvyn Jaminet, lui aussi en bleu mais avec le numéro 23, parmi les remplaçants. Sur les ailes, comme la veille, le Lyonnais Ethan Dumortier, meilleur marqueur d'essais de la saison de Top 14 (8), évoluait encore avec le 11 (en attendant le possible retour de Gabin Villière la semaine prochaine) et Damian Penaud de l'autre côté. Matthis Lebel, comme la veille, devait se contenter d'une place avec de réserviste. Au centre, comme attendu, Yoram Moefana et Gaël Fickou ont pu travailler leurs automatismes.

Devant, pas de surprises. La troisième ligne, elle, était composée de Grégory Alldritt, Charles Ollivon et Anthony Jelonch. Pour pallier l'absence de Cameron Woki, forfait pour ce Tournoi, Thibaud Flament, aligné avec le numéro 4, est bien parti pour débuter à Rome en compagnie de Paul Willemse. Quant à la première ligne, Sipili Falatea a pris la place de Uini Atonio pour ainsi former un solide trio avec les Toulousains Cyril Baille et Julien Marchand.

lire aussi : Toute l'actualité du XV de France

L'entraînement de samedi, là aussi ouvert au public, devrait permettre d'y voir encore un peu plus clair. D'autant que, d'ici-là, quatorze joueurs seront libérés pour rentrer en club.