Tournoi des six nations féminin : les Françaises se sentent "privilégiées" de retourner sur le terrain face au Pays de Galles

Vincent Pellegrini
·1 min de lecture

Une semaine après l'épilogue décevant de la compétition masculine, le Tournoi des Six Nations féminin débute ce week-end. Avec deux mois de retard et dans un format raccourci en raison de l'épidémie de Covid-19. Les Bleues accueillent ce samedi 3 avril le Pays de Galles à Vannes (Morbihan). Elles retrouvent enfin les terrains dans une saison compliquée.

"Une super ambiance, une super osmose"

Lors de la Coupe d'automne des nations pour les hommes, les six équipes ont été réparties en deux groupes de trois. Les Françaises affronteront donc les Galloises et les Irlandaises. En cas de double succès, elles pourraient retrouver leurs grandes rivales anglaises en finale dans trois semaines.

Mais au moment d'aborder ce Tournoi des Six Nations, les Bleues partent un peu dans le flou, confie leur entraîneuse, Annick Hayraud : "On en est où ? Quels vont être nos objectifs en termes de jeu ? Je crois que la question va se poser en ces termes là, explique la coach. Il y a des filles qui n'ont pas joué depuis longtemps au rugby parce que les conditions sanitaires n'ont pas permis qu'elles puissent évoluer avec leur club. Ce match international de samedi est primordial. C'est la première étape, donc on va d'abord se focaliser vraiment sur ce premier match."

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi