Tournoi des Six Nations : la France prive in extremis le pays de Galles de Grand Chelem

Thierry Tazé-Bernard
·1 min de lecture

L'équipe de France n'a pas pu suivre le ryhtme endiablé du pays de Galles, dans la finale du Tournoi des 6 Nations, mais a inscrit l'essai vainqueur dans les arrêts de jeu (32-30), alors qu'elle était réduite à 14 après l'expulsion de Paul Willemse (68e). La France peut encore gagner le Tournoi, vendredi prochain contre l'Ecosse.

Il y a des finales décevantes. Ce match, pour entre les deux dernières équipes en lice pour la victoire dans le Tournoi, a été au contraire un vrai sommet. De jeu, d'intensité, de suspense.

Un temps fort toutes les trois minutes. Le début de la rencontre est irrespirable. Entre le coup d'envoi et le premier coup de sifflet de l'arbitre, 3'15 se passent pour la première pénalité française. Trois minutes après, à la suite de deux "pénaltouches", Romain Taofifenua vient aplatir d'une main le ballon sur la ligne d'en-but, après un superbe départ de Grégory Alldritt (6e, 7-0). Le premier essai encaissé dans le Tournoi par les Gallois dans les dix premières minutes d'un match.

Trois minutes après, Louis Rees-Zammit traverse le rideau défensif pour servir son demi de mêlée Gareth Davies, plaqué et retourné par Charles Ollivon, qui l'empêche d'aplatir (10e). Ce n'est que partie remise. La pression est intense et ce début de match au triple galop accélère encore.

Un nouvel essai de Dupont

Après un gros travail du pack gallois, Dan Biggar passe la ligne pour inscrire le premier essai de son équipe (12e, 7-7). Et...

Lire la suite sur France tv sport

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi