Tournoi des Six Nations : Julien Marchand, un talon d'or indispensable au XV de France

Thierry Tazé-Bernard
·1 min de lecture

"Impressionnant". L'adjectif, à l'adresse de Julien Marchand, n'émane pas de n'importe qui. Raphaël Ibanez n'est pas seulement le manager de l'équipe de France, il est aussi le troisième joueur le plus capé du XV de France (98 sélections) et l'un de ses prédécesseurs au poste de talonneur en Bleu. "La progression de Julien est linéaire, en tant que joueur sur tous les aspects au poste mais aussi son influence grandissante et la confiance qu'il donne à ses coéquipiers", ajoute le manageur. Depuis deux ans, le joueur du Stade Toulousain a pris une nouvelle dimension.

À l'arrivée de Fabien Galthié et de son staff, il a pris ses galons de titulaire avec le XV de France (un seul match comme remplaçant depuis), reléguant très loin la concurrence. Il est devenu un joueur essentiel par toute son activité. Rapide, mobile, solide sur ses appuis, costaud du haut du corps, il est un poison pour l'attaque adverse, souvent le premier à venir contester les ballons adverses dans les "rucks". Et ainsi récupérer des ballons, voire des pénalités, en phase défensive. Il colle parfaitement au jeu prôné par l'encadrement, fait de courses, de combat, de rigueur. Mais Marchand ne se limite pas...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi