L'Angleterre prive la France d'un possible Grand Chelem en s'imposant au bout du suspense

Thierry Tazé-Bernard
·1 min de lecture

Au terme d'un match très serré, l'équipe de France s'est inclinée (23-20) à Twickenham contre l'Angleterre, lors de la 3e journée du Tournoi des Six Nations. Une défaite qui empêche les Bleus de briguer le Grand Chelem. Mais pas la victoire dans le Tournoi, qu'ils pourront ambitionner contre le pays de Galles la semaine prochaine.

Depuis 2005, le XV de France attendait une victoire à Twickenham dans le Tournoi des 6 Nations. Après avoir mis fin à dix années de disette à Cardiff l'an dernier, les hommes de Fabien Galthié rêvaient de faire tomber un nouveau mur. Même si ce dernier était lézardé, avec le pire début de Tournoi des Anglais depuis 2005 (1 victoire, 2 défaites). D'autant plus cet adversaire avait privé, en 2020, la France de deux sacres : le Tournoi puis la Coupe d'Automne des Nations.

Face à une équipe dos au mur, en manque de confiance, et qui affiche quelques faiblesses physiques dans ses fins de rencontre, la France décide d'imposer son rythme, élevé. Sur la première action du match, les temps de jeu s'accumulent, et sur un beau décalage de Virimi Vakatawa pour Teddy Thomas, l'ailier tape à suivre et qui est à la réception ? L'habituel Antoine Dupont pour un essai après un contrôle acrobatique (2e, 7-0).

Pris à défaut, le XV de la Rose réagit avec du jeu, de la vitesse. La défense tricolore tient pendant six minutes. Mais en jouant les touches rapidement sans parvenir à sortir de leurs 22m, les Bleus se mettent sous pression, et Anthony...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :