Tournoi des Six Nations : l'Écosse réussit l'exploit de s'imposer en Angleterre et crée une énorme sensation

Julien Lamotte
·2 min de lecture

L'Ecosse ne s'était pas imposée à Twickenham depuis 1983. Cette série noire a pris fin ce samedi (6-11) grâce à un exploit majuscule du XV du Chardon qui s'est montré extrêmement solide pour célébrer les 150 ans de la Calcutta Cup qui oppose traditionnellement ces deux équipes. Après une journée dans ce Tournoi 2021, le tenant du titre est déjà en difficulté. Cela n'aura pas échappé à la France...

On dit l’Écossais avare, mais il ne l'est certainement pas de ses efforts. Frustré par le XV de la Rose en 2020, il s'est montré extrêmement généreux pour s'imposer, au bout de ses forces et du suspense, face à une Angleterre étonnamment fébrile et stérile.

L'Angleterre menée 0-8 après une demi-heure de jeu. L'Angleterre qui ne voit pas le ballon, arc-boutée en défense en serrant les lignes, les dents et les fesses. L'Angleterre tout simplement dominée par une équipe d’Écosse qui ne s'est pas imposée à Twickenham depuis 38 ans. Qui l'eût cru ?

C'est pourtant ce visage, méconnaissable, que présente le XV de la Rose pour son entrée dans le Tournoi. Certes, les hommes d'Eddie Jones déjouent complètement mais il y a trente joueurs sur le terrain. Et les quinze autres récitent un rugby quasi parfait pendant 30 minutes. Il ne manque qu'un soupçon de réalisme pour que les "Scottish" scotchent pour de bon leurs voisins.

Cousu en fil d’Écosse

S'ils gardent leur côté volontairement joueur, les Écossais semblent avoir procédé à des ajustements pour le moins efficaces. Chaque geste est précis, chaque passe est millimétrée, il n'y a plus cette sensation d'improvisation lorsqu'on voit Russell et les siens évoluer....

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :