Tournoi des Six Nations : malgré le report de France - Écosse, pourquoi il ne faut pas rater Galles - Angleterre et Italie - Irlande ?

Coralie Salle
·1 min de lecture

• Parce que le pays de Galles est de retour

Après une cinquième place décevante l’an dernier, le pays de Galles renaît de ses cendres. Alors qu'il n’avait connu qu’un seul succès en cinq rencontres lors du Tournoi précédent, le XV du Poireau connaît un départ canon dans cette nouvelle édition. Les hommes de Wayne Pivac sont toujours invaincus dans la compétition et sont, pour l’instant, deuxièmes du classement avec deux victoires, contre l'Irlande et en Écosse. De quoi les identifier comme la plus grande menace pour les Bleus en quête d'un premier succès dans le Tournoi depuis leur Grand Chelem en 2010. Par ailleurs, ce renouveau gallois porte un nom, et un visage juvénile : celui de Louis Rees-Zammit. Il faut dire qu’à seulement 20 ans, l’ailier est considéré comme un prodige du rugby dans son pays.

Auteur d’un essai contre l’Irlande lors de la première journée du Tournoi, le joueur de Gloucester s’est de nouveau montré à son aise contre l’Écosse, en inscrivant deux essais, dont un exploit personnel, faisant de lui le meilleur marqueur des Six Nations. "Pour son jeune âge, Louis a une attitude très mature, une volonté de travailler dur. S'il reste humble, et a faim de s'améliorer, je...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi