Tournoi des Six Nations : pourquoi l'Empire anglais est tombé à Twickenham contre l'Écosse pour la première fois depuis 1983

Thierry Tazé-Bernard
·1 min de lecture

Parce que l'Écosse ne cesse de progresser

La France avait chèrement payé les progrès du XV du Chardon la saison passée, lors de son déplacement à Murrayfield (défaite 28-17). Depuis le passage du Néo-Zélandais et ancien entraîneur de Clermont Vern Cotter, la sélection s'est trouvée de plus en plus d'arguments à faire valoir. Autour des talentueux Stuart Hogg, Finn Russell ou Jonny Gray, elle s'est offert quelques résultats majeurs, depuis que Gregor Townsend, son ancien emblématique ouvreur, l'a prise en mains en 2017.

En 2018, elle avait notamment fait tomber coup sur coup à Édimbourg la France et l'Angleterre, pour finir à la troisième position du Tournoi. L'année suivante, les Écossais avaient ramené de Twickenham un nul extraordinaire (38-38) au terme d'un match complètement fou. Et l'an dernier, il n'y avait eu que sept points d'écart lors des revers en Irlande et contre l'Angleterre, pour trois succès en Italie, au pays de Galles et contre la France. Des joueurs mobiles et habitués à évoluer ensemble dans les équipes écossaises, un pack qui a retrouvé du poids et du répondant, les Écossais sont redevenus une équipe redoutable.

Parce

...Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi