Tournoi des Six Nations : les quatre choses que l'équipe de France devra améliorer en Irlande

Thierry Tazé-Bernard
·1 min de lecture

• La discipline : des progrès mais peut et doit mieux faire

Équipe la plus pénalisée du Tournoi des Six Nations 2020, la France a pris le taureau par les cornes. Jérôme Garcès, ancien arbitre international, a intégré en 2021 le staff pour remédier à cette indiscipline. À l'arrivée, un bilan de neuf pénalités contre l'Italie, dont cinq dans les 21 premières minutes, au moment où la pression transalpine était la plus forte.

"C'est toujours difficile de trouver l'équilibre entre l'engagement, la férocité, et le contrôle", avoue Fabien Galthié, le sélectionneur. "C'est très infime. Ces progrès vont aller de manière exponentielle", assure-t-il. Principale satisfaction : "Nous avons baissé notre ratio de 50% dans une zone qui était importante pour nous", souligne-t-il. La France a été pénalisée, mais loin des zones de marque donc. "Mais il y a aussi des points d'amélioration, sur des points stratégiques très simples, par exemple la mêlée où on peut faire mieux. C'était plus un problème de discipline que de force collective".

L'équilibre est d'autant plus difficile à obtenir que depuis un an et l'arrivée du staff de Galthié, les Bleus ont placé le curseur très haut dans ce...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi