Tours s'impose, Montpellier chute au tie-break au premier tour de la Ligue des champions

Aboubacar Drame Neto (ici en Championnat) a inscrit 21 points pour Tours à Roeselare. (Sy. Thomas/L'Équipe)

Tours s'est imposé à Roeselare (3-0), en Belgique, jeudi soir, lors du premier tour de la Ligue des champions. En revanche, Montpellier a été renversé par les Allemands de Friedrichshafen (3-2).

Les deux clubs français engagés en Ligue des champions n'ont pas connu le même sort ce jeudi pour leur entrée en lice dans la compétition. Si Tours l'a emporté facilement à Roeselare, en Belgique (25-22, 25-19, 25-20), le champion de France Montpellier, pour sa première expérience en C1, s'est incliné au tie-break (20-25, 20-25, 25-20, 25-23, 15-11).

Les Tourangeaux se sont appuyés sur leur pointu Aboubacar Drame Neto (21 points, 16/27 en attaque, 3 aces, 2 blocks) et son réceptionneur-attaquant brésilien Joao Rafael Ferreira, de plus en plus imposant dans l'effectif du TVB de semaine en semaine (19 points, 15/26 en attaque, 3 aces, 1 block).

lire aussi : La poule de Tours

Montpellier, parti en trombe, avec un Theo Faure au bras assuré (22 points, dont 11 sur les deux premiers sets, 50 % en attaque au final) et un Nicolas le Goff inspiré (11 points dont 7 dans le deuxième set), a perdu le fil dans le troisième set. Le MHSC a ensuite vu le match tourner au profit de Friedrischshafen, exilé à Ulm pour l'occasion, porté par le Polonais Michal Superlak (21 points). Ezequiel Palacios a inscrit 20 points pour Montpellier.

lire aussi : La poule de Montpellier

Prochaine étape européenne mercredi prochain pour les deux clubs, qui recevront chacun le favori de leur groupe : les Polonais de Jastrzebski Wegiel, avec Benjamin Toniutti, Stephen Boyer et Trévor Clévenot à Montpellier, les Italiens de la Lube Civitanova, avec Barthélémy Chinenyeze, à Tours.

lire aussi : L'actualité du volley