Tours surclasse Benfica et se qualifie pour la phase finale de Ligue des champions

Les Tourangeaux poursuivent leur route en Ligue des champions. (J-M. Hervio/L'Équipe)

Vainqueur autoritaire contre Benfica (27-25, 25-10, 25-18) mercredi soir à Robert-Grenon, Tours va disputer la phase finale de la Ligue des champions pour la première fois depuis 2016, contre Friedrichshafen. Tombeur de Novi Sad, Montpellier est reversé en quarts de finale de la Coupe de la CEV.

Sept ans après, Tours retrouve le parfum de la phase finale de Ligue des champions. En ballottage avant de recevoir Benfica mercredi soir à Robert-Grenon, les joueurs de Marcelo Fronckowiak ont rempli leur part de travail avec une victoire autoritaire (3-0 : 27-25, 25-10, 25-18), sans oublier un seul set en route. Tout sauf un détail. Car Roeselare, l'adversaire direct du TVB, a lâché la première manche de son match à Civitanova avant de s'incliner (2-3 : 23-25, 28-26, 25-23, 17-25, 9-15), et termine donc troisième du groupe C derrière les Tourangeaux.

lire aussi : Calendrier/résultats du groupe C

Face à un adversaire encore fanny dans le groupe C, Benjamin Diez et ses coéquipiers ont connu une frayeur lors du premier set. Aux commandes grâce au pointu Aboubacar Dramé Neto (19 points) et au réceptionneur-attaquant Luciano Palonsky (10), Tours a gâché trois balles de set à 24-21. La dernière sur une incompréhension entre le passeur Zeljko Coric et Dramé Neto. Le Brésilien s'est fait pardonner avec une attaque puissante pour offrir une nouvelle balle de set, cette fois-ci convertie par le leader du Championnat de France (27-25).

Première phase finale de C1 depuis 2016Un coup de massue pour Benfica qui a lâché prise dès l'entame du second set. Palonsky a enchaîné deux aces (13-5) pour des Tourangeaux en réussite dans l'exercice (8 aces à 0), avant que le block du TVB ne se réveille pour cueillir à deux reprises Pablo Natan Ventura, le réceptionneur-attaquant adverse (17-8). Un ace de Dramé Neto, avec l'aide de la bande du filet, a sécurisé la deuxième manche.

Tout proche d'une qualification, Tours a enfoncé Benfica d'entrée dans le sillage de Teryomenko (9 points dont 4 blocks) et de Joao Rafael Ferreira (10 points). Une dernière attaque de Dramé Neto a conclu le travail tourangeau. Pour la première fois depuis 2016 (élimination en quarts de finale), la salle Robert-Grenon va retrouver la phase finale de Ligue des champions. Marcelo Fronckowiak et ses joueurs entreront en lice dès les huitièmes de finale, contre les Allemands de Friedrichshafen, tombeurs de Montpellier à deux reprises dans le groupe A. Les premiers de chaque poule - Civitanova dans celle du TVB - sont directement qualifiés pour les quarts.

lire aussi : Calendrier/résultats du groupe A