La Toyota #7 ralentie de plus de trois secondes à Sebring

Benjamin Vinel
motorsport.com

Sur la piste floridienne de 6,019 kilomètres, la Toyota #7 du trio Conway-Kobayashi-López sera handicapée de 3,02 secondes au tour, contre 2,77 secondes le mois dernier au Circuit des Amériques, tandis que la Toyota #8 de Buemi-Hartley-Nakajima accusera un déficit de 2,64 secondes au tour par rapport à ses performances optimales, comme le veut la réglementation handicapant les concurrents selon leur succès au championnat.

Lire aussi :

Senna : "Gagner est agréable, mais nous voulons nous battre""Idée stupide" : Kobayashi dénonce la "blague" d'Austin en LMP1

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La Rebellion #1 pilotée par Menezes-Senna-Nato, qui s'est aisément imposée à Austin, voit son handicap bondir de 0,55 seconde au tour à cette fois 1,36 seconde, avec un prototype 30 kg plus lourd pour atteindre 877 kg. Les Toyota, en revanche, ont déjà atteint leur poids maximal de 932 kg et sont donc désavantagées au niveau du débit de carburant, de la quantité de carburant autorisée par relais et de l'utilisation de l'ERS.

Quant aux Ginetta G60-LT-P1 motorisées par AER complétant la catégorie LMP1, qui font leur retour sur la grille de départ après avoir fait l'impasse sur la course texane, elles ne sont pas du tout handicapées en raison d'un retard plus de deux fois supérieur à 40 points sur la Toyota de tête. Le prototype anglais jouira d'un poids de seulement 833 kg.

Success Handicap pour Sebring

Voiture

Pilotes

Handicap

United Kingdom
United Kingdom

 Ginetta #5

B. Hanley, C. Robertson, J. King

Néant

United Kingdom
United Kingdom

 Ginetta #6

M. Simpson, G. Smith, C. Dyson

Néant

Switzerland
Switzerland

 Rebellion #1

B. Senna, G. Menezes, N. Nato

+1"360 au tour

Japan
Japan

 Toyota #8

S. Buemi, K. Nakajima, B. Hartley

+2"640 au tour

Japan
Japan

 Toyota #7

M. Conway, K. Kobayashi, J. López

+3"020 au tour

À lire aussi