Toyota domine les premiers essais libres des 6 Heures de Fuji

Les Toyota sont au-dessus de la concurrence au Japon. (P. Huit/Presse Sports)

Toyota, avec ses deux GR010, a signé les meilleurs temps des deux premières séances d'essais libres des 6 Heures de Fuji, vendredi au Japon.

La BoP (Balance of Performance), modifiée entre Monza et Fuji, a déjà rendu son premier verdict lors des essais libres vendredi sur le circuit japonais, et Toyota en est comme on s'y attendait le grand bénéficiaire. Les deux GR010 n°7 et n°8, allégées de 18 kg par rapport à la course italienne en juillet, ont dominé les deux séances du jour et, au terme de la deuxième, c'est la n°7 (Conway - Kobayashi - Lopez) qui détient le meilleur temps en 1'29"948. Sa soeur la n°8 (Buemi - Hartley - Hirakawa) suit à deux dixièmes.

Derrière, le trou est déjà fait, et si les Peugeot étaient proches des Hypercar japonaises lors des EL1, elles n'ont pas réussi à progresser autant entre les deux séances : la 9X8 n°94 (Duval - Menezes - Rossiter) a fini troisième à 1"2 et la n°93 (Di Resta - Jensen - Vergne) cinquième à 1"5. Entre les deux on trouve l'Alpine, qui a elle beaucoup perdu avec la BoP (réduction de puissance de 29 kW, soit 39 ch). Elle était à peine plus rapide que les LMP2 lors des EL1, mais a réussi à trouver plus d'une seconde entre les deux séances : elle a conclu les EL2 à la quatrième place en 1'31"362, à 1"4 de la plus rapide des Toyota.