Les Toyota dominent les essais libres 3 des 24 Heures du Mans

Avec la Toyota n°7, Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose Maria Lopez sont arrivés en tête des essais libres 3. (S. Boué/L'Équipe)

Toyota a placé ses deux GR010 aux deux premières places des essais libres 3 des 24 Heures du Mans jeudi.

Avant l'Hyperpole (20h-20h30), la troisième séance d'essais libres des 24 Heures du Mans, longue de trois heures, a permis à Toyota de se placer au sommet de la feuille de temps. La n°7, en 3'26"796 (cinq dixièmes de moins que les qualifications mercredi), a devancé sa soeur la n°8 de trois dixièmes seulement. Cette dernière a connu quelques soucis électriques, qui lui ont fait perdre un près d'une heure de roulage. Les deux Glickenhaus suivent, avec la 708 devant la 709, à six dixièmes et 1"2. L'Alpine, malgré une BoP révisée avant le début de la séance, ne s'est pas franchement rapprochée, avec toujours 2"4 de retard (3'29"259).

Dans la catégorie LMP2, la plus rapide a été la United Autosports n°22 en 3'30"964, devant la n°23 de la même équipe, avec seulement 61 millièmes entre les deux voitures. La WRT n°31 a fini 3e, tout proche également, à 66 millièmes.

Cinq GTE Pro se tiennent en une seconde, avec le meilleur chrono pour la Corvette n°64 (3'52"307). Et en GTE Am, c'est également serré avec neuf équipages en une seconde, et la Porsche n°46 du Team Project 1 aux avant-postes (3'54"386).

La séance a été perturbée par plusieurs sorties de piste, principalement le fait de pilotes amateurs, qui ont notamment provoqué un drapeau rouge de 15 minutes environ.

lire aussi

24 Heures du Mans : la foule au rendez-vous

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles