Toyota mène toujours la danse aux 24 Heures du Mans après six heures de course

À 22 h samedi, les Toyota étaient toujours tranquillement installées en tête des 24 Heures du Mans. L'Alpine était loin derrière, à sept tours.

Les premières heures de la 90e édition des 24 Heures du Mans ont souri à Toyota. Le constructeur japonais avait ses deux GR010 aux deux premières places à 22 h, alors que soleil se couchait lentement pour laisser place à la nuit. La n°7 de Kamui Kobayashi avait parcouru 97 tours et comptait sept secondes d'avance sur la n°8 de Ryo Hirakawa, avec 8 arrêts au stand pour chacune des deux voitures.

lire aussi

Le point précédent après 4 heures de course

Les deux Glickenhaus étaient à moins d'un tour, avec 2'42 de retard pour la 708 (Luis Felipe Derani) et 3'23 pour la 709 (Ryan Briscoe). En revanche, l'Alpine comptait sept tours de retard après être passée deux fois au stand en moins d'une demi-heure pour régler des soucis techniques, notamment sur l'embrayage. Elle occupait la 28e place du classement.

En LMP2 c'était comme prévu assez serré, avec dix voitures dans le même tour, et la JOTA n°38 (Roberto Gonzalez) en tête de la catégorie, devant la n°37 de Cool Racing et la n°5 du Team Penske.

La catégorie GTE Pro était dominée par la Corvette n°63 (Antonio Garcia), 27 secondes devant la Porsche n°92 (Kevin Estre). En GTE Am, c'était toujours la Porsche 911 n°79 de WeatherTech Racing qui menait le classement.

lire aussi

Toute l'actu des 24 Heures du Mans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles