Toyota toujours en tête des 24 Heures du Mans après 16 heures de course

Toyota reste bien installé en tête. (S. Boué/L'Équipe)

À 8 heures dimanche matin, Toyota occupait toujours les deux premières places des 24 Heures du Mans, malgré une crevaison pour la n°8 et un problème électrique pour la n°7.

Après une nuit très calme pour les leaders des 24 Heures du Mans, les Toyota ont connu quelques frayeurs durant la 16e heure de course. Tout d'abord une crevaison pour la n°8 vers 7h30, avec Sébastien Buemi au volant. Un problème qui ne lui a pas fait perdre beaucoup de temps. En revanche, 15 minutes plus tard, la n°7 de Jose Maria Lopez s'est arrêtée à Arnage quelques instants, avant de rejoindre son stand. Les mécaniciens ont dû effectuer un reset électrique et elle a pu repartir, mais a perdu un tour dans la mésaventure.

lire aussi

Suivez la course en direct

Au classement, la n°8 était donc tranquillement installée aux avant-postes avec un tour d'avance sur sa soeur. La Glickenhaus n°709 pointait à trois tours. Le deuxième proto américain était 6e à huit tours, devancé par deux LMP2, la JOTA n°38 et la Prema n°9, séparées par un tour. La n°1 du Richard Mille Racing de Milesi - Ogier - Wadoux était 9e. Quant à l'Alpine, après ses soucis du début de course, elle était toujours engagée dans une remontée au milieu des LMP2 et occupait la 17e place à 11 tours.

lire aussi

Le point précédent

En GTE Pro, une Corvette est revenue en tête, la n°64, 30 secondes devant la Ferrari n°51 et plus de trois minutes devant la Porsche n°91. La Porsche n°92, qui était leader, a dégringolé à la 6e place après qu'un pneu a déchapé et fait sauter l'avant de la carrosserie.

En GTE Am, une Porsche, la n°99 de HardPoint Motorsport, menait la danse, mais huit voitures étaient dans le même tour donc rien n'est joué.

lire aussi

Toute l'actu des 24 Heures du Mans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles