Toyota voit en Rebellion une sérieuse menace pour le titre LMP1

Rachit Thukral

Bruno Senna, Norman Nato et Gustavo Menezes) ont surmonté une pénalité de 1,36 seconde au tour pour assurer la pole position des 8 Heures de Bahreïn. La structure suisse aurait sans doute été un solide prétendant à la victoire sans l'accrochage du premier tour avec la Ginetta alors pilotée par Charlie Robertson. La #1 a finalement terminé au troisième rang, derrière les deux Toyota, après avoir connu un problème de boîte de vitesses.

Quand il lui a été demandé si Rebellion serait une menace sérieuse pour le championnat, le directeur de Toyota, Rob Leupen, a répondu, pour Motorsport.com : "S'ils peuvent continuer comme ça, ce sera le cas. Mais ils doivent gagner des courses et je m'attendais à ce qu'ils soient un peu plus forts [à Bahreïn]. En tout cas, ils étaient plus rapides que nous."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

McLaren n'ira pas vers un 3e programme "financièrement irresponsable"

"Ils ont eu leurs problèmes, qu'il faut régler. Nous avons aussi eu des problèmes en course, mais ils n'ont pas été aussi importants que ceux rencontrés par Rebellion. Donc, de ce point de vue, oui ils sont une menace. Ce sont des compétiteurs, ça devrait être le cas. Et la réglementation est faite de telle manière à ce qu'ils le soient. Donc attendez-vous à des courses intéressantes à Austin et après cela à Sebring, Spa puis Le Mans."

, a répondu Leupen quand il lui a été demandé si Austin allait être une manche plus difficile que Bahreïn.

"La voiture #7 reste au niveau où elle est, la voiture #8 ça sera un peu mieux. Et ça va évidemment être un peu mieux pour Rebellion à Austin et très, très bon pour Ginetta normalement. Mais nous verrons. Nous nous attendions également à ne pas gagner [à Bahreïn]. Nous pensions que ça serait plus difficile pour nous, mais en fin de compte huit heures, c'est une longue course. Notre voiture était extrêmement fiable et les line-ups sont très forts. De ce point de vue, nous pouvions gagner ici, les autres n'ont pas été capables de pousser."

"La même chose se produirait à Austin. Il faut voir. On ne sera pas les plus rapides. Théoriquement, Ginetta devrait gagner à un certain moment [...] OK, Austin est une course de six heures, qui est un peu plus courte que les huit heures ici, peut-être que c'est ce qui pourrait les mettre en position de réussir. Je pense que le championnat sera décidé au Mans."

À lire aussi