«Je suis très ému» : Jacques Vendroux récompensé par la Fifa pour couvrir sa 15e Coupe du monde

© JOEL SAGET / POOL / AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

C'est une longévité record qui a été saluée ce mardi par la Fifa à Doha, au Qatar. Fort de sa carrière, le journaliste sportif Jacques Vendroux a été décoré par l'organisme, à l'occasion de sa 15e Coupe du monde . "La cérémonie était extraordinaire", livre sur Europe 1 le journaliste de la maison bleue."Il y avait beaucoup, beaucoup de gens. Et c'est vrai qu'au moment où mon nom a été appelé 'Jacques Vendroux, France', j'ai été voir Ronaldo qui m'a remis une petite Coupe du monde et nous nous sommes embrassés", souligne Jacques Vendroux avec émotion.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"J'étais très ému"

Une rencontre privilégiée avec le joueur brésilien, aujourd'hui à la retraite. "Je me suis permis de lui dire que c'était l'un des meilleurs attaquants du monde. Je lui ai dit qu'il m'a fait vibrer au cours de sa carrière et que j'avais beaucoup d'admiration pour lui." Mais grâce à échange rapide, "c'est là que je me suis rendu compte que j'avais déjà commenté 15 Coupes du monde", s'étonne-t-il. "J'étais très ému de recevoir ce prix. Moi, j'ai rêvé d'être le meilleur gardien de but du monde, lorsque j'étais petit. Et malheureusement, je n'ai pas pu l'être. Et donc après, je voulais devenir journaliste sportif. Et j'ai en partie réussi...


Lire la suite sur Europe1