Un trafiquant de drogue dans le clan Messi ?

Gómez Pontí, qui dirigeait les services juridiques du Barça à l'époque où Josep Maria Bartomeu était président du club, n'est visiblement pas un grand fan de l'entourage de Lionel Messi puisqu'il a balancé certaines révélations hallucinantes dans des discussions sur WhatsApp.

Le conseil d'administration de Josep Maria Bartomeu est toujours sous le coup d'une enquête et c'est d'ailleurs dans ce cadre que des échanges sur WhatsApp ont été dévoilés entre l'ancien président, Oscar Grau, directeur général du club à l'époque et Gómez Pontí, qui dirigeait les services juridiques du Barça. Et ce dernier n'est pas tendre avec Lionel Messi.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Rodrigo Messi ne sait même pas lire et avait un trafiquant de drogue comme partenaire»

« Barto, vraiment, tu ne peux pas être une bonne personne avec ce rat d'égout. Le club lui a tout donné et il s'est consacré à dicter les transferts, les renouvellements, les sponsors juste pour lui, etc. Je ne pourrai jamais le faire mais aux chiffres de son contrat, il faudrait ajouter Pinto, le renouvellement de Suarez, et Jordi Alba, ou les frais de renouvellement de Fati (Rodrigo Messi, agent ? Mais il ne sait même pas lire et, en plus, il avait un trafiquant de drogue comme partenaire) », écrit-il avant de poursuivre.

«J'espère qu'il partira dans l'indifférence du peuple»

« Et surtout, l'accumulation de chantage et…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com