Trail - GTC - GTC - étape 2 : les favoris reprennent les rênes

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Mathys et Przedwojewski, tous deux favoris pour la victoire finale, ont repris les rênes ce vendredi du classement général à l'issue de la deuxième étape du Golden Trail Championship aux Açores, après une première étape marquée par les victoires de deux outsiders. Tranchand (cinquième et premier Français ce vendredi) et Alexandersson, tous deux spécialistes de course d'orientation, ont marqué, hier, la première étape du Golden Trail Championship en surclassant les spécialistes de trail running. Dans cette deuxième étape, toujours impactée par des conditions météo difficiles, la hiérarchie du trail running mondial a été restaurée : le Polonais Bartomiej Przedwojewski (1h56), deuxième à Zegama-Aizkorri derrière Kilian Jornet en 2019 et deuxième de l'étape d'hier, a pris le meilleur sur un autre grand favori de la course des Açores, l'ultra-traileur Jim Walmsley. Przedwojewski est désormais le leader du général. L'Américain a dominé dans le vertical, prenant au passage le dossard du meilleur grimpeur à Rémi Bonnet, mais n'a pas pu contenir Przedwojewski dans la fin de course. Le Norvégien Stian Angermund prend la troisième place de l'étape et du classement provisoire. lire aussi La compétition en chiffres La favorite Mathys assure Chez les femmes, la grande favorite de l'épreuve, la recordwoman de Sierre-Zinal Maude Mathys (2h13), est parvenue à museler la révélation de la première étape, Tove Alexandersson. La Suissesse s'empare de ce deuxième segment, conforte son avance au classement de la meilleure grimpeuse et prend les rênes du classement provisoire avec 2 min 30 d'avance sur la Suédoise. Comme hier, la Française Blandine L'Hirondel accroche la troisième place du jour et reste sur le podium du classement général. Côté dossards distinctifs, le meilleur sprinteur reste Andreu Reig, quatre secondes devant le Français Théo Detienne. Chez les femmes, Gisela Carrion domine Sara Willhoit pour huit secondes. Enfin, Anders Kjaerevik reste l'homme fort en descente, un poil plus rapide que John Luna-Lima. Chez les femmes, Ana Cufer est en tête devant Kimber Mattox. La suite dès demain, samedi, pour la troisième étape !