Transfert de Neymar, Bartomeu sera bien jugé pour fraude

Le président du Barça a évoqué des changements à faire au sein du club catalan et évoque une réunion prochaine de l'exécutif du club.

Neymar et le FC Barcelone ne seront plus inquiétés par la justice espagnole par rapport aux irrégularités et corruption qui avaient été constatées dans le transfert du joueur en 2013. Mais, Josep Maria Bartomeu, l'homme fort du club blaugrana, n'aura pas la même chance. Ce jeudi, la Cour suprême nationale espagnole a indiqué que le dirigeant aura bien à répondre de ses actes devant un tribunal.

VIDÉO - Le craquage de Neymar

A l'époque où le transfert de Neymar a eu lieu, Bartomeu n'était que le vice-président du club. Toutefois, il aura à se défendre face aux accusations de fraude dont il fait objet. L'intéressé a bien tenté un recours pour éviter d'être jugé, mais sans résultat. 

L'affaire Neymar avait, pour rappel, conduit à la démission de Sandro Rosell, l'ancien président barcelonais. Le joueur brésilien, son père et le club catalan avait aussi été inquiétés, mais ils ont été finalement exonérés de procès à la suite d'un accord passé avec le fisc.

Le Barça avait chiffré le transfert de l'international brésilien à 57,1 millions d'euros, 40 pour la famille du joueur et 17,1 pour son club formateur au Brésil, Santos, et le fonds d'investissement DIS qui détenait 40% des droits du footballeur. La justice espagnole avait ouvert une enquête sur des contrats parallèles signés avec Santos qui portaient le montant du transfert à 83,8 millions d'euros. 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages