Transferts : Ces énormes coups à 0€ qui sont toujours possibles sur le mercato

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis le 1er juillet, de nombreux joueurs ont vu leur contrat s'achever dans leur club respectif et se retrouve donc totalement libre sur le marché. Cette année, la liste est d'ailleurs impressionnante puisque de grands noms du football sont concernés et devraient se retrouver au cœur d'une lutte acharnée entre plusieurs clubs pour obtenir leur signature.

Depuis la crise provoquée par le Covid et son impact sur les finances des clubs, le marché des joueurs libres a pris une nouvelle ampleur. Et pour cause, certaines formations ne sont plus en mesure d'offrir les mêmes salaires ce qui offre des opportunités assez incroyables sur le mercato. En 2021, le PSG en avait par exemple profité pour recruter Lionel Messi, Georginio Wijnaldum, Sergio Ramos et Gianluigi Donnarumma, à chaque fois sans débourser la moindre indemnité de transfert. En 2022, le PSG devrait être moins actif sur ce marché. Et pourtant, des très grands noms se retrouvent sur le marché et sont officiellement sans contrat depuis le 1er juillet.

Pogba, Di Maria... Les cas quasiment réglées

A commencer par un désormais ex-parisien. En effet, Angel Di Maria n'a pas prolongé au PSG et se retrouve donc libre de s'engager où il le souhaite. Pour le Fideo, le suspens est toutefois léger puisqu'il devrait rejoindre la Juventus. Et il ne sera pas le seul dans ce cas de figure. Paul Pogba devrait également signer à Turin où il fera son grand retour. D'autres dossiers sont bien engagés puisque le FC Barcelone compte bien profiter…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles