Transferts : Antoine Griezmann, l’invité surprise du mercato d’été ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À son retour sous la forme d’un prêt l’été dernier, le président de l’Atletico de Madrid se félicitait d’une telle opération. Et il y a encore quelques semaines, Enrique Cerezo affirmait qu’Antoine Griezmann sera un joueur de l’Atletico de Madrid la saison prochaine, lui qui est toujours prêté par le FC Barcelone. Néanmoins, la situation financière de l’Atletico sur le plan salarial pourrait changer la donne.

À l’été 2019, un an après avoir repoussé les avances du FC Barcelone pour prolonger son contrat à l’Atletico de Madrid, celui qui était entre temps devenu champion du monde avec l’Équipe de France a finalement fait le choix de rejoindre le Barça contre un joli chèque de 120M€, soit le montant de sa clause libératoire de l’époque. Néanmoins, malgré une première saison avec 15 buts inscrits toutes compétitions confondues, l’aventure blaugrana s’est compliquée pour Antoine Griezmann lors de sa deuxième saison.

L’Atletico veut garder Griezmann, mais…

De quoi pousser le FC Barcelone et la nouvelle direction du Barça présidée par Joan Laporta à pousser vers la sortie Antoine Griezmann. Un prêt d’un an avec une autre année en option était alors convenu en août dernier entre le FC Barcelone et l’Atletico de Madrid avec notamment une option d’achat de 40M€. Les huit petits buts inscrits cette saison pourraient-ils pousser l’Atletico de Madrid à se séparer de Griezmann ? Pas vraiment selon le président de l’Atletico, Enrique Cerezo. « C'est un joueur de l'Atlético, il est sous contrat…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles