Transferts - Nice, Grimandi : "Giroud ? C'est tentant"

Goal.com

Gilles Grimandi, nouveau directeur sportif du Gym, s'est confié dans les colonnes de L'Equipe du jour sur l'effectif azuréen, lui qui souhaite le consolider à des postes très spécifiques. On pense notamment à l'attaque...

"On est sur des profils intéressants"

Le dirigeant est revenu sur l'attaque de l'OGC Nice cette saison, expliquant son niveau : "Le club avait misé sur deux joueurs (Mario Balotelli et Myziane Maolida), on s'était fixé des objectifs avec eux et ils ne sont plus là (Maolida est blessé). Sans eux, on a optimisé la situation (23 buts pour 48 points, 8e de L1) mais il nous faudra un joueur à quinze buts, la saison prochaine."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

S'offrir un nouveau buteur en été sera donc une "priorité" pour les Niçois : "Oui. On est sur des profils intéressants. On a bien avancé sur l'aspect physique et technique. Après, sur la faisabilité (financière) du dossier, c'est autre chose."

Olivier Giroud Chelsea
Olivier Giroud Chelsea

Très convoité, Allan Saint-Maximin pourrait partir, ce qui pourrait pousser la hiérarchie niçoise à arpenter avec encore plus de vigueur les sentiers du mercato : 
"On verra. On aura aussi besoin d'un joueur plus décisif au milieu. Les milieux, cette saison, c'est huit buts et six passes décisives, il faudra faire mieux. Après, sur le reste de l'effectif, on est bien. Derrière, on est solides. Dans l'ensemble, on ne va pas tout chambouler.", estime Grimandi, qui, s'il admet que le club cherchera un arrière gauche, a également commenté les rumeurs envoyant Olivier Giroud à Nice.

"Bien sûr que c'est tentant. Olivier, je le connais très bien, c'est moi qui l'ai fait venir de Montpellier à Arsenal (en 2012). Il offre des garanties d'efficacité, son profil nous plaît. Mais Olivier est sur une autre planète. À ce jour, c'est inaccessible. Après, il choisira sa destination en fonction de plein de choses, et ce ne sera pas forcément dicté par l'argent. Tout dépend où il mettra sa priorité."

À lire aussi