Transferts - OM : Griezmann, Milik, Mandanda… Voilà pourquoi Sampaoli claque la porte en plein mercato

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir lancé plusieurs avertissements à sa direction, Jorge Sampaoli a bel et bien quitté l’OM ce vendredi, un an et demi après sa nomination à la tête du club phocéen. Un véritable coup de tonnerre qui était finalement attendu, puisque l’Argentin et sa direction n’étaient plus sur la même longueur d’onde sur de nombreux dossiers, à commencer par les transferts espérés cet été.

Ce vendredi, Jorge Sampaoli a provoqué un coup de tonnerre dans la cité phocéenne. Nommé à la tête de l’OM en février 2021, l’Argentin a quitté le club « d’un commun accord » selon Pablo Longoria, qui a justifié ce changement en conférence de presse : « Pour préparer une saison, on a commencé à travailler. C'est un projet, tout le monde doit aller dans la même direction. On entre dans des moments de frictions professionnelles, pas personnelles. J'ai lu son communiqué. Il y avait de l'émotion et elle est partagée. C'est une question de timing. On a décidé que c'était la meilleure des décisions de nous séparer pour protéger le club. Il faut penser à la suite. On doit avoir de l'espoir. Il faut tout donner et continuer à faire grandir le projet ». À l’analyse, ce départ n’est finalement pas si surprenant que cela au vu des avertissements lancés ces derniers mois par Jorge Sampaoli, désireux de ne pas faire de la figuration en Ligue des champions la saison prochaine. Une ambition créant des frictions entre l’entraîneur et son président, n’étant plus sur la même longueur d’onde.

Sampaoli ambitieux sur le…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles