Transferts - OM : Igor Tudor plombe déjà le mercato de Pablo Longoria

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un mois après son arrivée à l’OM, Igor Tudor est déjà au cœur des débats. La préparation catastrophique met déjà son avenir en péril, même si Pablo Longoria ne compte pas s’en séparer pour le moment. En interne, le président olympien voit du positif comme le fait que le technicien croate n’intervienne presque pas sur le mercato. En revanche, les méthodes drastiques de Tudor n’aident pas l’OM au niveau des ventes…

Après une saison plus que convaincante, Pablo Longoria s’attendait enfin à vivre un été assez tranquille. Qualification en Ligue des Champions, un mercato convaincant et une préparation réussie ? L’OM a eu tout le contraire. En désaccord avec les dirigeants marseillais, Jorge Sampaoli a préféré plié bagages. Sans tarder, Pablo Longoria a nommé Igor Tudor à sa place. Méconnu du public français, le technicien croate avait tout à prouver. Et pour le moment, les premiers signaux renvoyés sont plus que négatifs…

Igor Tudor ne fait pas l’unanimité

Aucune victoire en préparation (hormis contre Marignane Gignac, club de N2), des joueurs mis à l’écart, un effectif qui ne comprend pas son projet de jeu : Igor Tudor a fait parler de lui, mais pas dans le bon sens. A peine un mois après sa prise de fonction, son aventure avec l’OM semble déjà menacée. « On ne cédera pas à la culture de l’immédiateté », rassure tout de même un membre de l’état major phocéen au journal L’Equipe. Pour le moment, pas d’urgence pour Igor Tudor mais les résultats ont intérêt à suivre, sous peine de voir son…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles