Transferts - OM : Longoria répète une opération qui a fonctionné sur le mercato

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Et voilà qu’une 7ème nouveau joueur rejoint l’OM durant ce mercato estival. A la recherche d’un piston gauche depuis plusieurs semaines maintenant, Pablo Longoria a enfin trouvé son bonheur et encore une fois c’est à Arsenal qu’il a été pioché. Après William Saliba et Matteo Guendouzi, prêtés la saison dernière par les Gunners, c’est Nuno Tavares qui a été cédé par les Gunners. Espérons maintenant que cela soit autant une réussite que pour les deux internationaux français.

Avec la Ligue des Champions à jouer, Pablo Longoria s’est activé pour renforcer l’OM et offrir du sang neuf à Igor Tudor. Ces dernières semaines, cela a énormément bougé sur la Canebière. Et cela n’est va pas encore s’arrêter. Longoria travaille d’arrache pied en coulisses et pour faire venir de nouveaux joueurs, il peut compter sur ses réseaux et ses bonnes relations avec des clubs étrangers. C’est notamment le cas avec Arsenal à propos de qui le président de l'OM expliquait récemment : « C'est un club ami qui nous a beaucoup aidés lors du dernier mercato. On entretient de très bonnes relations ».

Nuno Tavares arrive à l’OM

Et c’est grâce à ses bonnes relations avec Arsenal que Pablo Longoria a réussi à faire venir Nuno Tavares. Ce samedi, le club phocéen a en effet officialisé l’arrivée du latéral gauche portugais. « L’Olympique de Marseille annonce aujourd’hui la signature de Nuno Albertino Varela Tavares en provenance de Arsenal FC. Le latéral gauche offensif de 22 ans est prêté pour une durée d’un an, après…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles