Transferts - PSG : Ça s’enflamme pour le mercato de Kalimuendo, les coulisses dévoilées

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A l’occasion de la tournée du PSG au Japon, Arnaud Kalimuendo a gagné beaucoup de points aux yeux de Christophe Galtier. Pour autant, cela pourrait ne pas suffire à celui qui revient de deux ans de prêt au RC Lens pour continuer avec le club de la capitale. En effet, Kalimuendo pourrait bien être vendu à l’occasion de ce mercato des transferts. Et ça s’activerait à ce sujet.

Bien qu’Arnaud Kalimuendo ne soit pas indésirable au PSG, il pourrait tout de même faire ses valises. Cet été, l’avenir de l’attaquant parisien fait énormément parler et c’est flou que jamais concernant la suite de la carrière de Kalimuendo. Partira ? Ne partira pas ? L’Equipe a fait le point sur le cas du buteur de Christophe Galtier au PSG.

Kalimuendo veut rester, mais…

Vivement annoncé sur le départ cet été, Arnaud Kalimuendo souhaiterait toutefois rester au PSG. Après deux ans au RC Lens, il voudrait enfin avoir sa chance avec les champions de France. Toutefois, Kalimuendo poserait une condition : avoir un temps de jeu conséquent. Le fait est que le PSG ne pourrait garantir cela à sa pépite.

Le PSG ne retiendra pas son attaquant

Le PSG pourrait donc ne pas conserver Arnaud Kalimuendo cet été. Et pour cause… Le club de la capitale souhaite en effet dégraisser pour faire rentrer de l’argent dans les caisses. Devant la complexité des départs de certains indésirables, le transfert de Kalimuendo sera alors plus facile à régler.

De plus, celui qui revient du RC Lens n’aurait pas le profil souhaité par les Parisiens…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles