Transferts - PSG : Ekitike, Vitinha… Campos réussit-il son début de mercato ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le PSG a déjà bouclé l’arrivée de Vitinha, c’est désormais au tour d’Hugo Ekitike de prendre le chemin de la capitale. Luis Campos est parvenu à trouver un accord avec le Stade de Reims pour le transfert de l’attaquant. Alors que d’autres renforts sont attendus, la direction parisienne travaille en parallèle sur le dégraissage de l'effectif. Mais selon vous, le PSG réussit-il son début de mercato ?

Le mercato s’accélère du côté du Parc des Princes. Avec Luis Campos et Antero Henrique aux manettes, le PSG travaille en coulisses pour renforcer l’effectif de Christophe Galtier, et les pistes sont nombreuses. Vitinha a rapidement rejoint l’écurie pour les cinq prochaines années, s’engageant pour un peu plus de 40M€ en provenance du FC Porto, et le Portugais est désormais rejoint par Hugo Ekitike.

Après Vitinha, place à Hugo Ekitike

Alors que le nom de Gianluca Scamacca était largement évoqué ces derniers jours, le PSG a surpris tout le monde en accélérant les discussions pour le transfert d’Hugo Ekitike. Le profil de l’international Espoirs tricolore semble faire l’unanimité en interne, où Luis Campos et Christophe Galtier le tiennent en haute estime. Alors que les discussions avec Reims avançaient lentement, le dossier Ekitike a pris un tournant décisif ce vendredi. Un contrat de cinq ans attend l’attaquant de 20 ans, auteur de 10 buts en Ligue 1 la saison dernière et présent à Paris dès vendredi pour passer sa visite médicale avant de signer. Un transfert estimé à 35M€…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles