Transferts - PSG : Galtier règle déjà le mercato de Neymar

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cet été, l'avenir de Neymar fait parler. Et pour cause, la révolution au PSG pourrait être fatale au Brésilien qui n'entre pas totalement dans les critères affichés par Nasser Al-Khelaïfi. Néanmoins, Christophe Galtier semble bien compter sur le numéro 10 de la Seleçao. Le nouvel entraîneur du PSG répète effectivement son intention de conserver Neymar.

Arrivé en 2017 pour 222M€, Neymar traverse une période délicate au PSG. Le Brésilien n'est plus le leader du projet, un statut désormais confié à Kylian Mbappé, et son départ est même parfois évoqué. Il faut dire que le numéro 10 de la Seleçao a déçu ces derniers mois, mais son transfert sera difficile à boucler. Et pour cause, comme révélé en exclusivité par le10sport.com, Neymar disposait deux de saisons supplémentaires en option dans son contrat. Par conséquent, depuis le 1er juillet, le Brésilien est lié au PSG jusqu'en 2027. Et pourtant, Nasser Al-Khelaïfi a récemment jeté un froid sur l'avenir de l'ancienne pépite de Santos.

Le coup de pression d'Al-Khelaïfi

En effet, interrogé par Le Parisien, le président du PSG lâchait ce qui ressemble à un coup de pression à Neymar : « Ce que je peux vous dire, c’est que nous attendons de tous les joueurs qu’ils fassent beaucoup plus que la saison dernière. Beaucoup plus ! Ils doivent tous être à 100%. À l’évidence, on n’a pas été assez bons pour aller loin. Pour la saison prochaine, l’objectif est clair : travailler chaque jour à 200%. Donner tout ce qu’on a pour ce maillot, donner le maximum…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles