Transferts - PSG : Poussé vers la sortie, Neymar est attendu aux quatre coins du monde

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au PSG, Neymar ne semble plus faire l’unanimité et selon certains médias, une séparation serait bien perçue par les deux parties. De quoi permettre à un bon nombre de clubs intéressés par le profil de l’international brésilien de se pencher sur sa situation, que ce soit en Angleterre ou de l’autre côté de l’Atlantique.

Ce mardi, Neymar a surpris son monde. Au même titre que Marquinhos, Lionel Messi et Keylor Navas, le Brésilien a effectué son grand retour à l’entraînement du PSG six jours avant la date de reprise fixée pour les joueurs sud-américains. Et pour le cas de Neymar, c’est doublement une surprise au vu de sa situation au Paris Saint-Germain. Bien qu’une clause automatique dans son contrat automatiquement activée le 1er juillet dernier le lie désormais au club de la capitale jusqu’en juin 2027 comme le10sport.com vous le révélait en mai 2021, Neymar ne semble plus être le bienvenu au PSG selon les propos de son président Nasser Al-Khelaïfi pour Le Parisien qui veut mettre un terme à l’ère des strass et des paillettes à Paris.

Chelsea emballé par l’idée d’accueillir Neymar

« Il faut que Neymar aille à Chelsea. Si cela arrive, ce sera pour le mieux. Pour l'instant, je ne sais rien, mais j'espère que cela se fera ». La semaine dernière, Thiago Silva profitait d’une interview avec la presse brésilienne afin d’inciter son ancien coéquipier au PSG de le rejoindre à Chelsea. Pour The Evening Standard, le protégé de Thomas Tuchel chez les Blues, à savoir Mason Mount a été interrogé…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles