Transferts - PSG : Le prochain coup de Campos sur le mercato est connu

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En contact avec Renato Sanches depuis plusieurs semaines, le PSG semble être proche de boucler la venue du milieu de terrain du LOSC. Les deux clubs seraient enfin tombés d'accord et le milieu de terrain portugais devrait être la prochaine recrue de Luis Campos, comme révélé par le10sport.com. Renato Sanches pourrait même débarquer sous la forme d'un prêt avec une option d'achat avoisinant les 10M€.

Sur le marché des transferts, Luis Campos a déjà bouclé l'arrivée de trois nouveaux joueurs, à savoir Vitinha, recruté pour 41,5M€ en provenance du FC Porto, Hugo Ekitike, prêté par Reims et Nordi Mukiele qui a débarqué pour 10M€ environ. Cependant, le PSG ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, et comme révélé en exclusivité par le10sport.com, la piste menant à Renato Sanches a été activée depuis plusieurs semaines. Il faut dire que c'est déjà Luis Campos qui avait recruté l'international portugais au LOSC alors que Christophe Galtier était sur le banc des Dogues. Ce dernier avait d'ailleurs réussi à relancer Renato Sanches qui avait connu un passage compliqué au Bayern Munich puis à Swansea où il avait été prêté.

Renato Sanches au PSG, ça brûle

Et selon nos informations, ce dossier est en excellente voie. Et pour cause, Renato Sanches n'a qu'une seule obsession, à savoir celle de rejoindre le PSG cet été. L'AC Milan est également dans le coup, mais la volonté de l'international portugais est claire. Et le LOSC aurait fini par accepter la volonté de son joueur qui devrait très rapidement…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles