Transferts - PSG : Pour cette vente, Galtier et Campos ne sont pas d’accord

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme au LOSC par le passé, les hauts dirigeants du PSG ont pris la décision de mettre en collaboration Christophe Galtier en tant qu’entraîneur et Luis Campos en tant que conseiller football. Semblant être la plupart du temps sur la même longueur d’onde, les deux hommes auraient un point de friction au niveau du dossier Arnaud Kalimuendo.

Christophe Galtier est dans un rêve. Et ce n’est pas ses déclarations au Parisien qui affirmeront le contraire. Pour le quotidien de la capitale, l’entraîneur du PSG a partagé sa joie d’être à la tête de l’effectif du club qui a été sacré champion de France la saison passée pour la dixième fois de son histoire et qui n’est autre que la « locomotive » du football français selon lui. En travaillant de concert avec le conseiller football du PSG, en la personne de Luis Campos, Galtier a pu voir quatre nouveaux visages débarquer. Bien que Vitinha soit arrivé avant sa nomination officielle le 4 juillet dernier, Galtier a depuis pu renforcer les lignes de son effectif avec Hugo Ekitike, Nordi Mukiele et Renato Sanches. Cependant, le technicien du PSG attend encore trois autres renforts, tâche à laquelle se serait déjà attelé Luis Campos.

Galtier et Campos sont en symbiose

Preuve du fait que les deux hommes sont sur la même longueur d’onde, tout recrutement passe par Christophe Galtier. Pour Le Parisien, Christophe Galtier a livré une anecdote sur sa nomination au PSG qui a été dirigée par Luis Campos en personne, et qui démontre à quel point la relation…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles