Transferts : qui es-tu, Youri Tielemans ?

Désireuse de renforcer un entrejeu qui risque fort de se dépeupler à l’intersaison, l’ASM a jeté son dévolu sur une jeune pépite belge, qui fait depuis près de trois ans le bonheur d’Anderlecht. Petit coup d’œil sur ce talent made in Plat Pays.

Youri Tielemans, le jeune milieu de terrain d’Anderlecht, est dans le viseur de Monaco (Photo Getty Images)

 

Ne vous fiez pas à l’aspect juvénile de ses traits. Derrière son visage poupin, Youri Tielemans facture déjà plus de 140 matchs de Jupiler League et près d’une trentaine de rencontres européennes. Une carte de visite à laquelle il convient d’ajouter trois sélections sous le maillot des Diables Rouges. Pas mal pour un gamin d’à peine 19 ans. En dépit de ce joli CV, le nom du milieu de terrain d’Anderlecht ne serait sans doute pas apparu en pleine lumière médiatique si, comme l’affirme L’Equipe, l’ASM n’avait pas manifesté son intérêt pour la perle belge.

Une curiosité compréhensible, au regard du lifting que l’équipe monégasque ne manquera pas de subir l’été venu. Nombre de joueurs ayant participé à la saison flamboyante en cours risquent en effet fort de s’envoler vers d’autres cieux. C’est bien sûr le cas de Fabinho, qui bénéficie d’un bon de sortie. Mais l’ASM pourrait tout autant se voir amputée de Bakayoko, Lemar et Silva, tous objet d’une cour assidue de la part des grands d’Europe.

Prévoyance étant mère de sûreté, la cellule de recrutement princière n’a pas attendu les premières ruptures de contrat pour s’activer. Conformément à la politique sportive menée depuis trois saisons sur le Rocher, celle-ci a donc jeté son dévolu sur un jeune joueur à fort potentiel. Un profil auquel Tielemans correspond en tous points. Auteur d’une saison pleine (18 buts et 11 passes décisives cette saison en 43 rencontres), le natif de de Leeuw-Saint-Pierre est considéré par beaucoup de recruteurs européens comme un futur crack. Polyvalent – il est capable de s’adapter à tous les postes au milieu de terrain, même si l’axe est davantage son milieu naturel -, doté d’une qualité technique et d’une élégance rares, le jeune homme n’est pas sans rappeler un certain Eden Hazard. Une comparaison que son gabarit (72kg pour 1,76m) autorise encore davantage.

Le gratin européen ne s’y est d’ailleurs pas trompé, et nombre de grandes écuries ont fait part de leur intérêt pour le prodige, de Liverpool à Chelsea en passant par le PSG. Reste, à en croire L’Equipe, que l’ASM tient pour le moment la corde sur le dossier, et semble tout à fait disposée à verser les 25M€ que le club belge réclame en échange de sa pépite. De son côté, celle-ci ne serait pas insensible à l’efficacité de l’attaque monégasque, à la qualité du jeu déployé ainsi qu’à la réussite européenne de l’équipe de la Principauté. Ajoutez à cela le rôle de tremplin que l’ASM se targue de jouer dans la carrière de ses pensionnaires, et vous comprendrez aisément pourquoi la saison prochaine, le milieu de terrain princier risque fort de prendre l’accent flamand.

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages