Transferts : Sandrine Gruda signe à l'Asvel

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Sandrine Gruda avait déjà évolué à l'Asvel au début de saison 2017-2018. (F. Faugère/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le recrutement XXL de l'Asvel féminin se poursuit avec l'annonce par le club, vendredi, de l'arrivée de l'intérieure internationale et capitaine de l'équipe de France Sandrine Gruda (34 ans, 1,93m).

Les annonces se sont enchaînées cette semaine du côté de l'Asvel. Deux jours après celle de l'arrivée de l'ailière Gabby Williams (25 ans, 1,80m), MVP du dernier Final Four d'Euroligue, le club lyonnais a - comme pressenti depuis plusieurs semaines - confirmé ce vendredi l'arrivée dans son secteur intérieur de Sandrine Gruda (34 ans, 1,93m), 215 sélections en équipe de France (et record de points à la clé), et référence européenne à son poste.

Sandrine Gruda compense numériquement le départ de l'Américaine Kayla Alexander, intéressante en fin de saison et partie renforcer le champion de France tombeur de l'Asvel en finale, Bourges. L'intérieure s'est ainsi engagée pour les trois prochaines saisons.

À Lyon, qu'elle avait fréquenté un gros mois en début de saison 2017-2018 en qualité de pigiste médicale, Gruda doit permettre à son futur club de franchir un cap après une saison en deçà des attentes. Nommée dans le deuxième cinq d'Euroligue cette année, l'ancienne joueuse de Valenciennes (où elle gagna le titre de championne de France dès sa deuxième saison professionnelle en 2007) dispose d'un palmarès fourni : un titre WNBA, deux d'Euroligue, et trois trophées soulevés la saison passée avec le club italien de Schio (Supercoupe, Coupe et Championnat). Son intégration dans l'équipe de l'Asvel féminin ne devrait pas être trop compliquée : outre ses coéquipières en sélection, la native de Cannes retrouvera l'entraîneur Pierre Vincent, qui l'avait coachée à Schio entre 2018 et 2021.

lire aussi

L'Asvel féminin va faire bouger ses lignes pour conserver ses ambitions

Promue capitaine de l'équipe de France avec l'arrivée de Jean-Aimé Toupane à la tête de la sélection, Gruda n'avait participé qu'au rassemblement de novembre pour les Bleues, sans être en mesure de faire le voyage en Serbie pour le tournoi de qualification pour la Coupe du monde (22 septembre-1er octobre). Son retour pour la prochaine grosse échéance international est attendu, et nécessaire dans une équipe qui sera privée de plusieurs éléments expérimentés présents aux Jeux de Tokyo (Miyem, Tchatchouang et Ayayi).

Parker : « Un modèle de travail et de détermination »

Dans le communiqué publié par le club vendredi, le président de l'Asvel féminin Tony Parker a fait part de sa satisfaction d'ajouter à l'effectif du club une joueuse de renom. « Sandrine est une athlète professionnelle qu'on ne présente plus. Elle est devenue au fil des années une joueuse emblématique de l'équipe de France. C'est un modèle de travail et de détermination. Elle a tout gagné mais a toujours soif de victoires et de titres. Son retour à Lyon va permettre au groupe de gagner en expérience et en leadership. Nous sommes reconnaissants de sa confiance renouvelée. »

lire aussi

Toute l'actualité du basket

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles