Transferts : Urios à l’embarras du choix pour son retour

Écarté par l’Union Bordeaux-Bègles le 16 novembre dernier, Christophe Urios a confié vouloir quelque prendre du retrait par rapport au monde du rugby. Pas trop longtemps toutefois, puisqu’il souhaiterait reprendre du service dès la saison prochaine et plusieurs clubs en Top 14 pourraient lui offrir la chance de revenir.

Considéré comme l’un des meilleurs technicien du rugby français, Christophe Urios s’est cassé les dents à l’UBB. Après une première saison presque parfaite tronquée par le Covid-19, les Bordelo-Bèglais n’ont jamais réussi à revenir au sommet et les tensions autour d’Urios au printemps dernier n’ont fait qu’empirer la situation.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« J'espère trouver un banc en juin prochain pour la prochaine saison »

Lors d’un entretien accord à La Montagne quelques jours après son départ, Christophe Urios avait expliqué vouloir prendre du recul, pour ensuite mieux revenir. « Le rugby, c'est fini pour le moment, mais c'est uniquement une pause » a expliqué l’ancien de l’UBB. « J'ai besoin de me poser, de faire le point et de savoir ce que j'ai vraiment envie de faire. Où, comment et avec qui. J'espère trouver un banc en juin prochain pour la prochaine saison ».

Urios, l’architecte du nouveau Clermont ?

Mais où pourrait-il rebondir ? Ce jeudi, L’Équipe fait le point sur l’avenir des coachs de Top 14 et notamment sur celui d’Urios, qui aurait…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com