Travailleurs sans papiers sur les chantiers olympiques : ouverture d'une enquête judiciaire

Visite sur le chantier du village olympique le 24 novembre. (B. Paquot /L'Équipe)

Après la découverte de travailleurs sans papiers au printemps sur les chantiers olympiques de Paris 2024, le parquet de Bobigny a ouvert une enquête, ce mercredi.

Début mai, nous vous dévoilions les dessous d'un réseau de sous-traitance employant, de manière peu scrupuleuse, des travailleurs sans papiers sur le chantier du village des athlètes, à Saint-Denis et Saint-Ouen, futur centre de vie des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cette affaire ne restera pas sans suite.

Selon nos informations, le parquet de Bobigny, après avoir reçu un signalement de l'inspection du travail, a ouvert, ce mercredi, une enquête pour « emploi d'étrangers sans titre », « recours au travail dissimulé » et « exécution en bande organisée d'un travail dissimulé ». C'est la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) qui a été saisie.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles