Les travaux du stade du FC Chambly autorisés à reprendre

Le chantier du stade Walter Luzy était arrêté depuis plus d'un an. (J. Prévost/L'Équipe)

Arrêtés depuis mai 2021, les travaux du stade du FC Chambly, le Walter Luzy, vont pouvoir aller à leur terme. Le Tribunal administratif d'Amiens a rejeté le dernier recours d'une association opposée au projet.

C'est la fin d'une longue bataille judiciaire. Le FC Chambly ne pouvait toujours pas profiter de sa nouvelle enceinte, le stade Walter Luzi, du nom d'un des cofondateurs du club. Supposé être livré en fin d'été 2020, le stade n'a toujours pas été achevé en raison de nombreux recours de l'Association pour l'aménagement de la vallée de l'Esches (AAVE), opposée au projet pour des raisons environnementales.

Après deux années de combat, le club a obtenu gain de cause. Le Tribunal administratif d'Amiens a rejeté, ce vendredi, le dernier recours des opposants et autorisé les travaux à aller à leur terme alors qu'ils étaient réalisés à 90 % depuis mai 2021. La livraison serait espérée pour le match contre Blois le 1er novembre.

lire aussi

Chambly, relégué en National, se débat pour pouvoir jouer dans son nouveau stade

La « victoire de la sagesse contre l'inhumanité »

Dans un communiqué partagé sur les réseaux du club, Fulvio Luzi n'a pas caché son soulagement après cette décision. « La victoire de la sagesse contre l'inhumanité, lance le président du club redescendu en National 2. Le stade Walter Luzi va enfin se terminer, je m'en félicite, je remercie David Lazarus, le maire de Chambly, et Marc Virion, son adjoint, ainsi que leurs équipes. »

Le dirigeant en profite aussi pour rappeler les conséquences de deux ans de lutte judiciaire sur la situation du FC Chambly. « Depuis, le FC Chambly Oise est tombé de deux divisions consécutivement, son budget est passé en 13 mois de 8 M€ à 2 M€. Cela a engendré des licenciements. J'ai dû licencier des gens remarquables, travaillant avec beaucoup de compétences, mes nuits ont été très difficiles. »

Avant de conclure sur une main tendue : « Maintenant, ceux qui ont soutenu cette ignominie doivent savoir que politiquement, ils ne vont pas tomber sur un ingrat. Le stade Walter Luzi c'est demain ! Positivons et rassemblons-nous, avec tous ceux qui aiment ce club atypique. »

lire aussi

Toute l'actualité de National