Triathlon - Daytona Challenge - Gustav Iden remporte le Challenge Daytona, Vincent Luis 8e

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Norvégien Gustav Iden a remporté ce dimanche le Daytona Challenge sur le circuit de Daytona Beach. Pénalisé de deux minutes, le Français Vincent Luis s'est classé huitième. Il aurait sûrement aimé un autre scénario pour ce premier essai sur longue distance, ce dimanche lors du Daytona Challenge. Dans le coup après les 2 km de natation (sorti en 4e position) et encore dans la course après les 80 kilomètres de vélo (12e à 1' de la tête), Vincent Luis a vu ses chances partir en fumée à sa sortie de la transition quand les juges lui ont indiqué qu'il devait patienter deux minutes dans la « penalty box » pour « drafting » lors de la partie vélo. lire aussi Half Ironman de Daytona : un gros dessert pour Vincent Luis À ce moment-là, le double champion olympique de triathlon Alistair Brownlee semblait avoir course gagnée puisqu'il s'envolait seul en tête avec son habituelle foulée de cabri. Mais comme trop souvent ces dernières saisons, le corps du Britannique l'abandonnait peu après le début de la deuxième boucle à pied (4 boucles de 4,5 km). Touché au mollet droit, Brownlee tentait quelques étirements avant de bâcher, laissant la porte grande ouverte. Une victoire à 100 000 dollars Derrière lui, les spécialistes des longues distances temporisaient, avant qu'un ouragan nommé Iden ne les enrhume. Parmi les meilleurs triathlètes sur le format olympique, le Norvégien de 24 ans est également très bon sur le long, son titre de champion du monde d'Half Ironman en 2019 parlant pour lui. Bien au-dessus de la concurrence, il s'envolait tranquillement vers la victoire et les 100 000 dollars promis au vainqueur. Derrière, les spécialistes du long comme Matthew Hanson (2e à 51'') et George Goodwin (3e à 1'03) se faisaient plaisir en ramassant « les morts » pour monter sur le podium. Un peu plus loin, Vincent Luis aussi enchaînait les dépassements. Reparti à 3' de la tête après sa pénalité, le Français se classait finalement huitième à 2'15 d'Iden, soit dans les clous pour le podium s'il n'avait pas eu de pénalité. Le Français clôt néanmoins une saison faste (titre de champion du monde et 3 Coupes du monde) sur cette expérience, avant de prendre deux semaines de coupure.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles