Triathlon - Ironman 70.3 - Heurté par une voiture, Vincent Luis termine deuxième de l'Ironman 70.3 d'Indian Wells

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour son premier Ironman 70.3 (moitié d'un Ironman) officiel à Indian Wells, Vincent Luis s'est classé deuxième derrière le Canadien Lionel Sanders, après avoir été heurté par une voiture alors qu'il était en tête sur la partie vélo. Venu pour se tester sur une distance plus longue que le format olympique tout en décrochant un ticket pour les Championnats du monde longue distance (pour se laisser l'option d'y participer en 2022), Vincent Luis aurait pu tout perdre ce dimanche à Indian Wells (États-Unis). lire aussi Vincent Luis, après la médaille de bronze en relais mixte : « Je vais encore essayer » Aligné sur un Ironman 70.3 - soit la moitié d'un Ironman avec 1,9 km de natation, 90 km de vélo et 21,1 km à pied - pour la première fois de sa carrière après un test l'année dernière à Daytona, le double champion du monde de triathlon avait fait le tri à l'avant de la course (3' d'avance notamment sur Lionel Sanders, le futur vainqueur) en s'isolant en natation puis en embrayant sur la partie vélo, quand une voiture s'engageait sur le parcours. Dans le sillage du véhicule de l'organisation, Luis doublait par la gauche la voiture intruse, quand celle-ci tournait juste devant lui, l'envoyant au sol à 45 km/h. « La voiture a tourné et je suis passé par-dessus, explique le Français. Sur le coup, avec l'adrénaline, je me suis relevé tout de suite et je suis reparti. Mais une fois sur le vélo, j'ai réalisé que cela aurait pu être beaucoup plus grave et que j'aurais pu être gravement touché. J'ai eu, d'un coup, un contrecoup. » Il lui restait alors 20 km à faire avec un casque fendu et des contusions sur une bonne partie du corps (le vélo a résisté à l'impact). « J'ai évidemment perdu mon avance mais j'ai avant tout pensé à ma santé. Je ne voulais pas faire n'importe quoi si jamais il y avait quelque chose à la tête car j'ai quand même tapé fort. J'ai géré la fin du vélo et la course à pied derrière. » lire aussi Vincent Luis termine 2e de l'épreuve WTCS d'Abu Dhabi Deuxième au moment de la chute de Luis, le Canadien Lionel Sanders, spécialiste de longue distance, s'échappait alors pour s'imposer en 3h38'19'', plus de deux minutes devant le Rémois (2e en 3h41'07''). « Je ne dis absolument pas que j'aurais gagné s'il n'y avait pas eu cet incident car Lionel était très costaud. C'est juste que c'est le genre d'incident qui calme. » Passé au centre médical juste après son arrivée, il ne souffre, à première vue, « que » de contusions. « J'ai mal partout et ça va piquer pendant quelques jours lors des douches », évacue-t-il. Enfin en vacances, après avoir notamment participé aux étapes de la Super League Triathlon et la manche WTCS d'Abu Dhabi, le Français va s'envoler pour le Mexique en début de semaine pour plusieurs jours de vacances. lire aussi Toute l'actualité du triathlon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles