Triathlon - JO 2021 - Léo Bergère et Dorian Coninx accompagneront Vincent Luis aux Jeux Olympiques de Tokyo

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Fédération française de triathlon a annoncé mercredi matin les sélections de Léo Bergère et Dorian Coninx pour compléter l'équipe masculine aux Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août), aux côtés de Vincent Luis. Chez les femmes, Cassandre Beaugrand et Léonie Périault seront également du voyage. Il ne restait plus beaucoup de questions. Leader incontesté avec ses deux titres de champion du monde (2019 et 2020), Vincent Luis était dans l'avion pour Tokyo depuis son premier titre mondial à Lausanne. Évidemment, les critères de sélection devant être ancrés noir sur blanc, cela ne pouvait pas être dit comme ça et le Français a officiellement décroché sa sélection ce samedi, en terminant sixième de la première WTS de la saison à Yokohama (Japon). La Fédération française de triathlon (FFTri) a communiqué ce mercredi sa sélection pour les Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août). lire aussi Vincent Luis n'était « pas saignant » sur la WTS de Yokohama Et pour accompagner celui qui représente la plus grande chance de médaille française depuis l'arrivée du triathlon aux JO, le DTN Benjamin Maze a choisi Léo Bergère (24 ans) et Dorian Coninx (27 ans). Sur le premier nommé, en pleine progression depuis deux saisons avec notamment une troisième place sur les derniers Mondiaux courus en « one shot » à Hambourg, il n'y avait pas de doutes tant celui qui a rejoint le CREPS de Boulouris à l'intersaison représente l'avenir du triathlon français. Pour le second, déjà sélectionné à Rio il y a cinq ans (36e), les cellules grises du DTN ont dû chauffer un peu plus, tant il est assez difficile de le séparer de Pierre Le Corre, également sélectionné en 2016. lire aussi Vincent Luis en leader de Bleus ambitieux à Tokyo L'expérience et les résultats de Coninx en relais (trois titres mondiaux en 2015, 2018 et 2020, également vainqueur d'une WTS aux Bermudes en 2019, seul Français avec Luis et Beaugrand), où il a souvent fait parler son finish redoutable, ont évidemment pesé dans la balance à l'heure où les Bleus viseront une médaille en individuel mais également une en relais mixte où ils seront les grands favoris. Un relais où les habituées Cassandre Beaugrand et Léonie Périault seront une nouvelle fois de la partie. Dixième de la première WTS de la saison et capable de coups d'éclat, Beaugrand est évidemment du voyage. Périault, forte de son expérience, a été préférée à Émilie Morier, champion du monde espoirs et en forte progression ces derniers mois. lire aussi Retrouvez toute l'actualité du triathlon La sélection pour les JO de Tokyo Hommes : Vincent Luis, Léo Bergère, Dorian Coninx. Remplaçant : Pierre Le Corre.
Femmes : Cassandre Beaugrand, Léonie Périault. Remplaçantes : Émilie Morier et Sandra Dodet.