TRIBUNE. « Avant les JO de Paris, stop aux querelles qui ont lieu dans la maison du sport français »

REUTERS/Gonzalo Fuentes/File Photo

Voici leur tribune. « Dans moins de 500 jours, auront lieu les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

Tous les acteurs du sport français devraient être mobilisés pour en faire une grande fête populaire, qui verra la France accueillir le monde et des championnes et des champions français donner le meilleur d’eux-mêmes. Nous devrions tous être focalisés pour permettre aux jeunes, et aux moins jeunes, qui voudront ouvrir les portes d’un club sportif en septembre 2024 de le faire dans les meilleures conditions possibles.

Nous avons tant de choses à faire, tant d’enjeux à prendre en compte, tant de problématiques à résoudre. Est-il vraiment nécessaire de s’en créer nous-mêmes ?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Demandez-vous plutôt comment continuer à aider le sport français à réussir ses Jeux et son héritage, ce qui a toujours été votre ambition depuis les décennies passées au service du sport français.

Nous, acteurs du sport résolument engagés pour le développement de notre secteur, souhaitons dire stop aux querelles qui ont lieu dans la maison du sport français, au Comité national olympique et sportif français. Nous ne souhaitons pas prendre parti, jouer les arbitres ou distribuer les bons ou mauvais points.

Nous demandons toutefois, avec force et détermination, à ceux qui s’affrontent d’enterrer la hache de guerre jusqu’aux Jeux et les prochaines élections en 2025 et de laisser la justice effectuer son travail, maintenant qu’elle est saisie par les deux parties. Arrêtez les attaques a...


Lire la suite sur LeJDD

Plus de contenus provenant de