Le triomphe des Buccaneers à Munich devant 70 000 personnes

Les Buccaneers de Tom Brady l'ont emporté dimanche à Munich face aux Seattle Seahawks. (A. Gebert/Reuters)

Devant près de 70 000 personnes à Munich (Allemagne), Tom Brady et les Tampa Bay Buccaneers ont pris le meilleur face aux Seattle Seahawks (21-16).

Le choc de la saison régulière de la NFL à l'Allianz-Arena de Munich entre les Tampa Bay Buccaneers et les Seattle Seahawks (21-16) dans le cadre de l'internationalisation de la NFL aura été un franc succès. Pour la première fois depuis l'inauguration de ce stade en mai 2005, un autre match qu'une rencontre de football s'est tenu dans une arène à guichets fermés pour l'occasion.

lire aussi : Munich en effervescence avant le premier match de NFL en Allemagne

Dans les heures précédant le coup d'envoi aux abords de l'AA, au nord de la métropole munichoise, les supporters allemands qui auraient pu être... trois millions - il n'y a eu que 69 811 privilégiés - ont savouré chaque instant de cette journée si spéciale qui ne sera pas la dernière, tant cet événement a constitué une réussite totale. La ville de Munich s'est mise aux couleurs américaines, mais aussi tous les stands culinaires ont donné le sentiment de se retrouver de l'autre côté de l'Atlantique.

Ce sont quelque 12 000 burgers et hot-dogs, 7 000 portions de Mac'n Cheese et Chili con Carne, 1,5 tonne de frites, 5 000 sandwiches vegan et des wraps, ainsi que 8 000 donuts qui auront trouvé preneurs tout au long de la journée. Les 1 600 employés ont aussi proposé la fameuse Bratwurst (saucisse locale), 43 000 au total. 18 food truck avaient pris leur place autour du stade.

Pour assurer la sécurité du tout premier match de NFL de l'histoire sur le sol allemand, un dispositif spécial avait été mis en place avec la présence de 1 200 policiers, dont certains à cheval. L'ambiance en dehors et à l'intérieur de l'Allianz-Arena aura été bon enfant avec beaucoup de femmes et d'enfants venus des quatre coins du pays, certains même d'Autriche, de Suisse et d'Italie et qui ne voulaient rater cet événement pour rien au monde. À trois heures du coup d'envoi et malgré l'épais brouillard à la mi-journée, ils étaient déjà plusieurs milliers aux couleurs des deux clubs à profiter de l'avant-match.

Lors de ce rendez-vous historique pour la NFL, qui souhaite franchir une nouvelle étape dans ses aventures mondiales en se rendant dans un pays où se situe la plus grande base d'inconditionnels de la NFL en Europe, le marché noir a atteint des records. Alors que le prix des places oscillait initialement entre 75 € et 155 €, certains ont réclamé jusqu'à 1 200 € à la sortie du métro. Après deux heures d'attente supplémentaire, à vingt minutes du début de la rencontre, le prix avait baissé de moitié.

Après que les hymnes allemands et américains aient retenti et que le toss ait été donné par Markus Söder, le ministre-président de Bavière et Alphonso Davies, la star canadienne du Bayern Munich, les débats ont pu débuter sous le soleil cette fois-ci et 13 degrés au thermomètre. Trois bonnes heures plus tard, les spectateurs sont repartis ravi avec des souvenirs pleins la tête. Etaient notamment présents dans les tribunes plusieurs sportifs célèbres tels que les joueurs du Bayern Leroy Sané, Eric Maxim Choupo-Moting et Jamal Musiala, mais aussi Alexander Zverev, le tennisman allemand.

Presque tous les spectateurs sont restés quasiment une heure après le match à leur place, histoire de faire la fête avant que les stadiers ne les supplient de quitter les lieux. « Ce week-end aura été impressionnant, a résumé Brett Gosper, le patron de la NFL en Europe. Une chose est sûre : nous voulons revenir ici le plus souvent possible. Tout y est réuni afin de continuer à promouvoir ce sport dans ce pays. »

Après la rencontre, qui a vue sa formation s'imposer dans un match qu'elle aura dans l'ensemble bien maîtrisée, Tom Brady n'a pas caché son bonheur. « Il faut à tout prix renouveler ce genre d'expérience qui profite à tout le monde, a expliqué le légendaire quarterback des Tampa Bay Buccaneers, qui s'était rendu en ville samedi soir pour effectuer quelques emplettes et ramener des objets souvenirs à sa fille. En tout cas, moi, je reviendrai, c'est promis. »

Brady a réalisé deux touchdowns, 258 yards à la passe et une interception. Au cours des quatre prochaines années, il est prévu que Munich et Francfort accueillent chacun deux rendez-vous de la saison régulière de NFL. Ce 13 novembre 2022 restera dans l'histoire de la NFL et du sport outre-Rhin.

lire aussi : Calendrier/résultats

lire aussi : Les classements