Triplé historique pour le triathlon français

2022 European Championships - Triathlon - Olympiapark Triathlon Course, Munich, Germany - August 13, 2022
Gold medallist France's Leo Bergere celebrates on the podium after winning the Men's Triathlon Elite Final alongside silver medallist France's Pierre le Corre and bronze medallist France's Dorian Coninx during the medal ceremony REUTERS/Kai Pfaffenbach
KAI PFAFFENBACH / REUTERS 2022 European Championships - Triathlon - Olympiapark Triathlon Course, Munich, Germany - August 13, 2022 Gold medallist France's Leo Bergere celebrates on the podium after winning the Men's Triathlon Elite Final alongside silver medallist France's Pierre le Corre and bronze medallist France's Dorian Coninx during the medal ceremony REUTERS/Kai Pfaffenbach

KAI PFAFFENBACH / REUTERS

Léo Bergere entouré de Pierre le Corre et Dorian Coninx sur le podium du triathlon du championnat d’Europe d’athlétisme, le 13 août 2022.

SPORT - Les Bleus ont fait main basse, ce samedi 13 août, sur le podium du triathlon au bout d’une course totalement maîtrisée. Léo Bergère a été couronné champion d’Europe à Munich devant Pierre Le Corre et Dorian Coninx.

Après avoir pris les devants dans un groupe de douze échappés à vélo, le trio tricolore a provoqué la sélection dès les premiers kilomètres de course à pied. Léo Bergère s’est envolé à deux tours de l’arrivée dans une côte du parcours très accidenté. Derrière Pierre Le Corre, intercalé, le Hongrois Csongor Lehmann, dernier à accompagner les trois Bleus, a cédé dans le final face à Dorian Coninx.

L’Isérois de 26 ans a signé sa première victoire au plus haut niveau senior après de brillants derniers mois. En l’absence du champion olympique norvégien Kristian Blummenfelt, Léo Bergère s’est affirmé cette saison comme l’un des meilleurs triathlètes du circuit mondial (WTCS) dont il occupe la deuxième place.

Bergère, valeur montante du triathlon

Passé à côté des Jeux olympiques de Tokyo (21e) comme le reste de l’équipe de France, Bergère n’était pas membre du relais mixte médaillé de bronze au Japon. Avec sept podiums en neuf courses WTCS depuis, celui qui était plutôt spécialiste du cyclisme à ses débuts a ressenti un « déclic » de ses propres mots.

Pierre Le Corre était tenant du titre, Dorian Coninx, médaillé de bronze avec le relais mixte à Tokyo. Le double champion du monde Vincent Luis avait choisi de se préserver pour la fin de saison après une tachycardie en course en mai.

Avec ce titre, la valeur montante Léo Bergère s’affirme comme l’un des meilleurs triathlètes du monde sur ce format olympique (1 500 m de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied) avec le Néo-Zélandais Hayden Wilde, qu’il talonne au classement WTCS, et le Britannique Alex Yee, absent après sa victoire sur Wilde aux Jeux du Commonwealth.

Il reste deux manches mi-octobre puis début novembre avant la grande finale à Abu Dhabi où Bergère sera en course pour décrocher le titre mondial.

À voir également sur Le HuffPost : Alexis Sanchez arrive à Marseille et manque de se blesser

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi