Trois duels à suivre lors de la demi-finale de Top 14 Castres-Toulouse

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La demi-finale de Top 14 entre Castres et Toulouse, ce vendredi à Nice (21h05), sera riche en duels. En voici trois des plus excitants.

Gaëtan Barlot - Julien Marchand
Gaëtan Barlot et Julien Marchand vont offrir un face-à-face de talonneurs très percutants ce vendredi. Très habile avec le ballon, le Castrais a prouvé ces deux dernières saisons qu'il était l'un des tout meilleurs à son poste dans le Championnat de France. Ce n'est pas un hasard si Fabien Galthié l'appelle désormais régulièrement en Bleu. Mais Barlot (25 ans) demeure tout de même derrière Julien Marchand (27 ans).

Plus expérimenté, le Toulousain se partage le numéro 2 avec Peato Mauvaka en club et en sélection, sans que cela n'amenuise les performances de l'un et de l'autre. Excellent gratteur (17 turnovers cette saison), Marchand fait partie des leaders qui tenteront de mener le Stade de nouveau à Saint-Denis.

lire aussi
Julien Dumora, le joueur le plus sous-coté du Top 14 ?

Mathieu Babillot - Anthony Jelonch
Ils se connaissent très bien puisqu'ils ont évolué pendant cinq saisons ensemble sous le maillot castrais. Mais pas sûr que Mathieu Babillot (28 ans) et Anthony Jelonch (25 ans) se fassent beaucoup de cadeaux pour autant. Le capitaine tarnais a prouvé depuis plusieurs années qu'il était un meneur d'hommes efficace, comme lors de la conquête du Bouclier de Brennus en 2018.

Capitaine des Bleus lors de la tournée en Australie l'été dernier, Jelonch peut également se muer en leader. Mais là où le Toulousain impressionne le plus, c'est par sa dureté au contact, qui en fait un des porteurs de balle les plus efficaces du Stade, où il s'est imposé avec facilité en troisième-ligne pour sa première saison en rouge et noir.

lire aussi
Quand Dupont évoluait à Castres

Vilimoni Botitu - Pita Ahki
Chacun dans un style différent, ils sont les têtes de pont dans la ligne arrière de leur équipe. Explosif et intelligent, Vilimoni Botitu a réalisé une saison incroyable avec le CO, incarnant l'arme offensive numéro 1 du club. Le centre fidjien (24 ans) s'est offert six essais et fait partie des meilleurs franchiseurs du Top 14 grâce à sa qualité d'appuis et son accélération.

Moins spectaculaire, Pita Ahki demeure un des meilleurs joueurs à son poste dans le Championnat. Le Néo-Zélandais (29 ans) sait faire parler sa puissance quand il le faut (42 défenseurs battus), mais surtout, il lit et analyse le jeu adverse avec une grande finesse, ce qui lui permet de trouver des solutions rapidement en attaque, et de rattraper des coups mal embarqués en défense.

lire aussi
Castres-Toulouse, le choc des voisins que tout oppose

lire aussi
Tableau de la phase finale du Top 14

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles