Trois duels à suivre lors de la demi-finale de Top 14 Montpellier-UBB

La demi-finale de Top 14 entre Montpellier et Bordeaux-Bègles, ce samedi à Nice (21h05), sera riche en duels. En voici trois des plus excitants.

Mohamed Haouas - Thierry Paiva
En phase finale, la mêlée prend une dimension encore plus importante, quand chaque équipe cherche à obtenir la moindre pénalité susceptible de lui donner l'avantage. Samedi soir, Mohamed Haouas (28 ans) et Thierry Paiva (26 ans) auront donc une partie du destin de la demi-finale entre leurs mains. Le droitier montpelliérain et le gaucher bordelais sont de sérieux clients dans le domaine, grâce à leur densité physique impressionnante (1,85m, 122 kg pour Haouas, 1,84m, 120 kg pour Paiva).

Descendu dans la hiérarchie des numéros 3 en équipe de France, derrière Uini Atonio et Demba Bamba, Haouas sait qu'un titre pourrait de nouveau attirer la lumière sur lui, alors que ses concurrents ne sont déjà plus dans la course au Brennus. Pour Paiva, il s'agira davantage de bien terminer son aventure en Gironde, avant de rejoindre le Stade Rochelais cet été.

lire aussi
Philippe Saint-André (Montpellier) avant la demi-finale face à l'UBB : « N'avoir aucun complexe »

Zach Mercer - Bastien Vergnes-Taillefer
Si le titre de MVP de la saison régulière existait dans le rugby, Zach Mercer serait très certainement l'élu. Le troisième-ligne anglais (24 ans) a livré un exercice 2021-2022 d'un niveau stratosphérique et terminé parmi les meilleurs joueurs du Top 14 dans bon nombre de données statistiques. Il est ainsi celui qui a le plus porté le ballon (324 courses) et réalisé le plus de offloads (34). Il s'est aussi illustré avec 1317 mètres parcourus et 73 défenseurs battus. Et la liste est encore longue.

En face de lui, l'Anglais sera opposé à l'une des révélations bordelaises de la saison, Bastien Vergnes-Taillefer (25 ans). Débarqué l'été dernier à l'UBB en provenance de Colomiers, il s'est progressivement fait une place dans son nouveau club, malgré une concurrence importante à son poste. Profitant de sa polyvalence (flanker ou n°8), le joueur au solide gabarit (1,94 m ; 111 kg) a disputé 21 matches, dont 12 comme titulaires. Gros plaqueur, puissant, utile en touche, intéressant avec le ballon, Vergnes-Taillefer passera un test majuscule face à Mercer.

lire aussi
Christophe Urios (UBB) : « J'ai soulevé une tempête »

Anthony Bouthier - Romain Buros
Anthony Bouthier et Romain Buros font partie de ces arrières cavaleurs, qui s'épanouissent pleinement quand l'adversaire leur laisse un peu trop d'espace et qu'ils peuvent s'engouffrer dans de fines brèches. Appelé avec les Bleus au début du mandat de Fabien Galthié, puis snobé depuis, le Montpelliérain a joué sans complexe cette saison. Avec 11 franchissements et 44 défenseurs battus, sous oublier son énorme jeu au pied, il a beaucoup fait avancer le MHR.

De son côté, Romain Buros a été blessé quelques mois début 2022, mais quand il a été aligné, Christophe Urios n'a pas été déçu. S'intégrant parfaitement dans les inspirations offensives de la charnière bordelaise, il est souvent au bout des actions, comme avec son essai en barrage face au Racing (36-16).

lire aussi
Crunch, le podcast rugby de L'Équipe : à Bordeaux, c'est qui le patron ?

lire aussi
Tableau de la phase finale du Top 14

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles