Troisième dose de Covid-19 : votre passe sanitaire sera-t-il désactivé samedi?

·1 min de lecture
© Sipa

Selon des chiffres actualisés au 10 janvier et cités par Olivier Véran, le ministre de la Santé, qui s'exprimait mercredi sur Franceinfo , entre 500.000 et 700.000 personnes n'ayant pas fait leur rappel de vaccin contre le Covid-19 à temps devraient voir leur passe sanitaire désactivé à partir de samedi. Le gouvernement avait en effet fixé au 15 janvier la date butoir pour tous les adultes devant faire leur dose de rappel - soit une troisième dose de vaccin pour la plupart des Français.

Concrètement, que se passe-t-il samedi?

Initialement, il suffisait d'avoir reçu deux doses de vaccin contre le Covid-19 pour avoir un schéma vaccinal dit complet et ainsi activer son passe sanitaire - ce dernier pouvait aussi être valide en cas de test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures. Mais pour faire face à la vague épidémique provoquée par le variant Omicron, le gouvernement a modifié les règles mi-décembre.

Lire aussi - Le paradoxe d'Omicron : moins sévère, mais responsable de davantage d'infections et donc d'hospitalisations

A compter de samedi, le 15 janvier, les personnes vaccinées devront avoir reçu leur dose de rappel dans les 7 mois suivants leur dernière injection de vaccin ou leur dernière infection au Covid-19, faute de quoi elles verront leur passe désactivé.

Le passe ne sera pas immédiatement inactif : l'Assurance maladie indique qu'"une tolérance de 7 jours supplémentaires est consentie après la date de fin de validité du passe sanitaire". Mais une fois votre dos...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles