Troisième succès de rang pour la France en Ligue des nations

Barthélémy Chinenyeze a inscrit 15 points pour l'équipe de France contre le Canada vendredi en Ligue de nations. (A. Réau/L'Équipe)

Troisième victoire en trois matches pour l'équipe de France en Ligue des nations. Les Bleus ont aisément dominé la Canada dans la nuit de vendredi à samedi (3-0).

Trois sur trois pour les Bleus du nouveau sélectionneur Andrea Giani, tombeurs vendredi soir du Canada en Ligue des nations (3 sets à 0). Un joli succès glané face à l'organisateur - les matches se jouant à Ottawa, avec notamment un premier set à sens unique afin de lancer les débats (25-16).

Le deuxième acte a permis au central Barthélémy Chineyeze de se mettre en évidence, tant en attaque (4 points) qu'en défense (4 blocks) tandis que l'équipe de France enlevait le set le plus disputé de la partie (25-21). Aidé dans le rôle de scoreur par Jean Patry dans le troisième set (6 de ses 8 points inscrits), le pensionnaire de la Lube Civitanova a achevé le match avec 15 points au compteur (5 blocks), sa meilleure performance personnelle depuis le début de la compétition (25-21 dans le dernier set).

lire aussi

Calendrier et résultats Ligue des nations 2022

« Les jeunes avaient la pression, bravo à eux »

Cette troisième rencontre de Ligue des nations a été l'occasion de titulariser Raphaël Corre à la passe, Médéric Henry et Pierre Derouillon au poste de réceptionneur-attaquant, et Jérémie Mouiel comme libéro. « Ces dernières semaines j'ai toujours utilisé ces joueurs, lors des matches amicaux, précise Andrea Giani. Ces gars ont le rythme, mais ce n'était pas facile d'entrer en jeu, devant le public canadien. Je pense que les jeunes avaient la pression, bravo à eux d'avoir gagné en trois sets. »

Impression confirmée par Pierre Derouillon : « Ce n'est pas facile de commencer la compétition dans l'équipe championne olympique, je suis content de voir que ça a marché pour nous. On engrange des victoires, ça garde certains dans le jus en en reposant d'autres. Et ça donne de la confiance de voir que le coach peut mettre tout le monde sur le terrain. »

Les Bleus n'ont concédé qu'une manche depuis leur entrée en lice, face à la Serbie pour leur deuxième sortie (3-1). Précédemment, ils s'étaient imposés face à l'Italie (3-0). Dimanche, ils affronteront la Pologne (17 heures), battue par l'Italie jeudi et opposée à la Bulgarie en entame de week-end.

Au classement général, seuls la France et les États-Unis sont encore invaincus (3v-0d), et pourraient être rejoints par le Brésil (2v-0d).

lire aussi

Toute l'actualité du volley

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles